La permaculture

Essayer de comprendre la permaculture en regardant des vidéos sur YouTube c'est comme semer des graines sur une dalle en béton. Nous pouvons voir des vidéos fabuleuses où des internautes nous expliquent comment réaliser une butte, une serre, ou organiser le dessin de son jardin et qui à chaque fois nous montrent des récoltes d’une incroyable abondance. Bien souvent ces vidéos n'ont rien à voir avec la permaculture, même si elles reprennent le terme.
Plus grave encore, certaines vidéos qui reprennent certains principes de la permaculture utilisent des méthodes qui sont consommatrice d'énergie et qui pillent la matière organique de la forêt. Pour donner un exemple précis, on voit dans certaines vidéos, des personnes qui ajoutent des bûches d'arbres au fond d'une tranchée et qui sont ensuite recouvertes de terre pour faire des buttes. Or cette technique demande de couper des arbres, d’en faire des bûches, pour ensuite les laisser se décomposer dans le sol. Lorsque cette matière organique sera épuisée les récoltes qui seront faites seront alors beaucoup moins abondantes. De plus il a fallu dépenser une énergie considérable pour creuser la tranchée abattre des arbres couper les buches, les transporter. Cela va à l'encontre des principes de la permaculture.

Mais alors qu'est-ce que la permaculture ?

La permaculture ce n'est pas seulement une façon de jardiner c'est bien plus que cela c'est une véritable philosophie, un mode de vie. Un principe fort de la permaculture et l'observation de la nature. Elle s'inspire des écosystèmes et des savoir-faire traditionnels.
Le but de la permaculture et de prendre soin de la nature des hommes et de partager équitablement les ressources qui ont été récoltées

Dans cet article nous nous intéresserons uniquement aux méthodes de jardinage et de culture et nous essaierons de voir ce que cela peut apporter pour la création d'un potager ou d’un un jardin d'agrément.
L'observation de la forêt montre qu’on obtient le meilleure rendement pour une surface équivalente à une prairie ou à un champs cultivé. Partant de ce constat, nous allons chercher à nous rapprocher le plus possible du fonctionnement d'une forêt. C'est à dire, mixer des arbres, des arbustes et des plantes basses. Entre les arbres du verger, les plantes du potager pourront prendre place, ainsi que les arbustes à petit fruit, framboisier, cassis etc.

De la même façon les arbres et arbustes qui forment des haies, pourront servir au chauffage. Ils abriteront, en plus, des arbres fruitiers et des arbustes à baies.

La technique du carton paille
Cela consiste à étaler des cartons sur le sol afin de priver les plantes initialement présentes de lumière. Ensuite le carton est recouvert de paille. Les plantes étouffées vont constituer une réserve de matière organique. Pour planter, il suffira d’écarter la paille et de découper le carton.

La technique qui consiste à retirer la “moquette”
Il s'agit de retirer la couche herbeuses superficielle qui sera, dans un second temps utilisée pour faire du compost. Ensuite le sol est décompacté avec une fourche bêche

La technique de la culture sur butte
Il s'agit de créer une butte pour créer un micro climat et d'en faire bénéficier certaines plantes. la butte doit être conçue pour se donner le moins de peine possible. l'avantage de la Butte c'est qu'elle accélère la croissance des plantes printanière. Attention, la culture sur butte est déconseillée sur sol sec. En effet la butte accélère l’écoulement de l’eau.

La technique du motoculteur
Le motoculteur peut être utilisée en permaculture mais il présente de nombreux inconvénients il fait du bruit il consomme du pétrole il coupe les vers de terre et les racines ce qui peut être un inconvénient concernant les adventices comme le chiendent




Retour à la liste des articles



Vous avez dit Séminaire Robert Auzelle ?
Le séminaire Robert Auzelle est une association de promotion de l'art urbain qui...
Autoroute au rabais, paysage malmené
L'autoroute A85 est un cas d'école, en matière de création d'infrastructure où...
Votez pour les Victoires du Paysage 2016
Vous avez jusqu'au 31 octobre pour voter pour votre projet préféré. La France...